Mes achats

Votre panier est vide.

Mon compte

Connectez-vous

ou

Créez un compte

Livraison sur Genève et Vaud, dans un périmètre d'une cinquantaine de km de Rolle seulement.

Pleurotes

Pleurotes

Provenance : Les champignons de Cartigny Sàrl (Cartigny)

Vous devez vous connecter pour ajouter un favori.

CHF 4.75 / Barquette, 200g

barquette(s), 200g

Description

Les champignons font partie de l'héritage le plus ancien de la nourriture des hommes. Nos ancêtres préhistoriques consommaient des champignons sauvages ; et voici plusieurs millénaires, les Chinois cultivaient déjà le “Shii-také”, qu'on trouve maintenant sur nos marchés.

Le pleurote – appelé également pleos dans le commerce – était à l’origine un champignon de la forêt. On le produit cependant depuis de nombreuses années dans des hangars et il trouve de plus en plus d’amateurs. Sa chair est juteuse, aromatique et ferme. Son goût se situe à la limite des champignons et des chanterelles alors que son aspect le distingue fortement des autres types de champignons : un pied excentré et des chapeaux très charnus de couleur beige gris à brun foncé poussent les uns sur les autres, s’accumulant comme les tuiles d’un toit et présentant des lamelles blanches jusqu’à la base du pied.

Ce champignon a des qualités gustatives très intéressantes. Il est riche en protéines, acides aminés, vitamines du groupe B, minéraux, phosphore, fer, et très peu de matières grasses.

Idéal pour accompagner les volailles, il se marie bien avec le riz, et les pâtes alimentaires.

Conseils de conservation

Une fois achetés, les pleurotes peuvent être conservés quelques jours au réfrigérateur, uniquement dans des boîtes en carton ou des sacs en papier.
Pour certains pleurotes, peu de temps après la récolte, les spores contenues dans le champignon peuvent recouvrir la surface du chapeau d'une fine couche blanche similaire à de la moisissure ; ces spores sont comestibles et il n'est pas nécessaire de les enlever ou de les rincer. A la différence des champignons sauvages, les pleurotes peuvent être appréciés réchauffés et ne sont jamais toxiques.
Retour