Fermer

Mes achats

Votre panier est vide.

Boucherie du Palais (Carouge)

La création de la Boucherie du Palais au boulevard du Pont d’Arve date des années trente; elle est reprise en 1956 par Monsieur Eugène Pillet. Elle doit son nom à l’ancien Palais des Expositions à Plainpalais se trouvant de l’autre côté de la route.

Monsieur Pillet y forme un apprenti de 1963 à 1966, André Vidonne, en tant que boucher-charcutier. Ce dernier reprend avec sa femme, Marlyse, le 1er janvier 1978 la Boucherie du Palais qui compte à ce moment-là quatre bouchers et une caissière. Petit à petit, l’entreprise se développe. Elle ouvre un service traiteur en 1985 et inaugure en 1989 son laboratoire au quai Ernest-Ansermet.

Le 1er janvier 1999, la Boucherie du Palais déménage à Carouge afin de regrouper l’ensemble de ses locaux; 22 personnes y travaillent dont 2 apprentis. Quant à la vente au détail, elle se poursuit dans sa boucherie de quartier du boulevard du Pont-d’Arve.

Le 1er janvier 2004, la Boucherie du Palais se transforme en S.A. et remet en août le magasin du Pont d’Arve à deux de ses collaborateurs. Le service boucherie et traiteur est alors réuni en un lieu; 42 employés et 3 apprenants y travaillent.

Aujourd’hui, André Vidonne a été rejoint par Blaise Corminboeuf en vue de lui succéder. Véritables amoureux des produits du terroir, les acolytes conservent l'âme et le savoir-faire de l'artisan.

Fabrication artisanale et spécialités “maison” restent ainsi les maître-mots de la Boucherie du Palais. On y perpétue d’anciennes recettes, mais on en crée également de nouvelles, selon les produits, les saisons et l’envie des clients.

Le bétail est sélectionné quotidiennement parmi les plus belles exploitations de Genève et de ses environs. Afin de garantir à ses clients une qualité et une traçabilité irréprochable, André Vidonne et Blaise Corminboeuf sont en contact permanent avec des éleveurs passionnés avec qui des partenariats et des amitiés de longues dates ont été tissés.

Les viandes de bœuf, veau, agneau et porc sont rassies dans une toute nouvelle installation unique en Europe, bénéficiant de trois phases de maturation.

Les terrines ainsi que les pâtés en croûtes, élaborés selon des recettes qui ont traversé les générations, sont fabriqués manuellement par les maître-charcutiers dans le plus grand respect des traditions et de la matière première.